Latin — Accéder aux principales sources de la pensée occidentale par l'étude de langues et de civilisations antiques dans une perspective d'enrichissement des références culturelles et de la langue française…

  • 1
    …en étudiant un vocabulaire de base et en identifiant son évolution dans d'autres langues
  • 2
    …en s'appropriant des outils de base en morphologie et syntaxe
  • 3
    …en traduisant des textes et en prenant les décisions nécessaires à une lecture cohérente
  • 4
    …en découvrant des sources littéraires antiques (en version originale ou en traduction)
  • 5
    …en utilisant des ressources documentaires pour découvrir les civilisations antiques et en visitant les lieux et musées archéologiques de façon réelle ou virtuelle
  • 6
    …en observant les permanences culturelles dans les arts, le droit, la politique et les sciences
Introduction à Latin

LATIN

Visées prioritaires

Accéder aux sources de la pensée occidentale par l'étude du latin et des civilisations antiques

Intentions

L'enseignement du latin se décline en trois axes qui sont complémentaires et ne peuvent pas être dissociés : langue, littérature latine, culture antique. Ces trois aspects sont donc abordés en parallèle durant toute la scolarité. L'enseignement du latin accorde une place centrale à la lecture et à la traduction des textes. Le latin offre l'opportunité d'élaborer des références culturelles (étymologie, arts, religions,…) et de pratiquer des comparaisons critiques avec le monde contemporain (notamment : structures sociales, structures institutionnelles, modes de vie).

Liens avec les finalités du domaine Langues

Les visées prioritaires du domaine Langues, de même que ses grandes finalités, sont également présentes dans l'enseignement du latin, mais doivent naturellement être adaptées à ses spécificités. Le latin contribue à la didactique intégrée des langues et participe au développement des Capacités transversales ainsi qu'à la Formation générale.

Apprendre à communiquer

La communication n'est pas abordée du point de vue de l'oralité immédiate. La documentation historique privilégie l'étude d'une transmission littéraire des textes, mais on aurait tort d'oublier que ces langues ont d'abord été des vecteurs de communication orale entre les hommes. Cette oralité a donné naissance aux langues modernes (langues romanes) et à une large part du vocabulaire scientifique selon des lois phonétiques spécifiques. La lecture de textes anciens est aussi un outil de communication diachronique des valeurs et concepts fondamentaux de l'humanité à travers les siècles.

Maîtriser le fonctionnement des langues (anciennes/modernes)

La réflexion sur les langues est notamment mise en valeur par l'exercice de la traduction écrite, qui nécessite une analyse fine des contextes, le choix raisonné de la traduction de quelques termes qui ne recoupent que partiellement le champ sémantique de la langue française, des décisions sur la structure de la phrase en raison des divergences syntaxiques propres aux langues anciennes et à la langue française.

Les structures grammaticales des langues anciennes présentent des analogies avec de nombreuses langues modernes. Ces dernières héritent également d'un lexique largement dérivé de ces langues anciennes. Elles contribuent ainsi à l'apprentissage d'autres langues modernes et apportent de nombreuses explications sur leur fonctionnement syntaxique.

Construire des références culturelles

Les références culturelles sont omniprésentes, dès lors que les textes anciens, de même que les témoignages archéologiques qui nous sont parvenus, montrent que la plupart de nos références (artistiques, scientifiques, philosophiques, politiques,…) trouvent leurs origines dans le monde antique. C'est essentiellement par l'intermédiaire du latin et du grec que le Moyen Âge, puis la Renaissance, nous les ont transmises.

Développer des attitudes positives face aux langues et à leur apprentissage

L'enseignement/apprentissage du latin doit également permettre de développer chez les élèves des attitudes de curiosité et d'intérêt à l'égard des autres langues et du langage en général, favorisant ainsi l'ouverture face à la diversité linguistique et culturelle, en lien avec les sources culturelles antiques et la motivation à apprendre d'autres langues.

Organisation du plan d'études

La déclinaison du plan d'études de latin repose sur les mêmes visées et intentions générales que celles du domaine Langues. L'organisation, les objectifs et les liens entre le latin et les autres langues apprises à l'école obligatoire sont clairement mentionnés, au même titre que les liens entre le latin, la civilisation et la culture antique et les autres domaines du PER.

L'ordre de présentation des six composantes de l'Objectif d'apprentissage n'induit pas de hiérarchie et n'impose pas un temps d'enseignement égal pour chacune.

Compte tenu de l'année d'introduction de la discipline dans la grille horaire des différents cantons, de la dotation horaire de chacun, la Progression des apprentissages a été divisée en trois parties : première partie du cycle, deuxième partie du cycle et prolongements. Les cantons répartiront le contenu des première et deuxième parties du cycle en deux ou trois degrés selon leurs impératifs.

Les prolongements développent des éléments de deux natures : des notions obligatoires laissées à l'appréciation des cantons et des suggestions d'approfondissement.

Nota bene : Dans l'enseignement romand, les langues anciennes sont représentées par le latin et le grec ancien. Parce qu'il n'est enseigné que dans certains cantons et selon des modalités qui leur sont propres (grille horaire, statut de la discipline), le grec ancien n'est pas décrit dans le PER. Il appartient à ces cantons de développer leur propre plan d'études et d'assurer la présentation de cette discipline à tous les élèves concernés.

Progression des apprentissages Attentes fondamentales Indications pédagogiques
1re partie du cycle 2e partie du cycle Prolongement Au cours, mais au plus tard à la fin du cycle, l'élève… Ressources, indices, obstacles. Notes personnelles

Étude d'un vocabulaire de base et identification de son évolution dans d'autres langues

Apprentissage d'un nombre limité de mots illustrant la variété du lexique latin

Consolidation et apprentissage de nouveaux mots

Apprentissage de l'utilisation de lexiques et des dictionnaires du latin

mémorise un vocabulaire de base

Utiliser des moyens mnémotechniques (cartothèque, jeu informatique)

Distinction entre les champs sémantiques des mots latins et français (virtus= courage, qualité et non pas vertu)

Réflexion sur le sens précis des mots en contexte

Adaptation du sens de base (appris) à un contexte particulier

distingue le sens premier d'un mot dans son contexte originel et dans son évolution sémantique

identifie le sens d'un mot peu connu ou inconnu par sa comparaison entre le latin et le français

Mettre à disposition des dictionnaires de langue française (étymologie, synonymes)

Étude de l'évolution du sens des mots (histoire des mots: sententia - sentence [anglais ≠ français] ; labor: souffrance - travail)

Poursuite et approfondissement de l'étude de l'évolution du sens des mots

Utiliser en français le mot adéquat dans une situation appropriée

Utiliser ses connaissances lexicales pour améliorer son orthographe française

Observation de la continuité orthographique et des terminaisons verbales (amas - tu aimes ; necessarius - nécessaire)

Compréhension et mise en application de l'orthographe des mots formés avec les préfixes notamment ab ou ad (abducteur/adducteur, abroger/s'arroger,…)

Observation de certaines discontinuités dans les graphies (silva - sylvestre ; exspectare - expectative)

Sensibiliser les élèves aux problèmes d'évolution et d'histoire de la langue (orthographe et grammaire)

Compréhension de l'origine et étude de l'accentuation (asinus - âne ; hospes - hôpital, hôte ; estis - vous êtes)

Observation des phénomènes de dérivation (tranquillitas, conferre, auditor,…)

Familiarisation avec les phénomènes de dérivation

élargit son champ lexical du latin et du français par l'étude de la composition des mots (dérivation, étymologie, affixes, mots valises)

Identification et étude de la variété des dérivés des mots latins (gero - gérer, gestuelle, gestation, digestion,…)

Sensibilisation aux affixes les plus courants (in, cum, inter, trans, ex, –tor, –sor, –trix,…)

Étude de certains suffixes et préfixes (–issimus, -escens, –ficus,…)

Formation de mots valises (ignifuge, aurifère,…)

En lien avec MSN 35 – Modélisation; MSN 36 – Phénomènes naturels et techniques

Observer des termes utilisés dans les domaines scientifiques et techniques

Observation des locutions latines inchangées (exit, transit, delete, p.m., a.m., N.B., agenda, sic,…)

Observer des mots et expressions latines inchangés dans le vocabulaire scientifique (taxonomie botanique ou zoologique)

Repérage de l'évolution des formes latines dans des langues connues des élèves

Approfondissement avec les langues présentes et enseignées en classe (scola – schola – Schule – school – scuola;…)

établit des liens entre les mots latins et leurs dérivés dans d'autres langues modernes

Mettre à disposition des dictionnaires des langues parlées en classe

Appropriation des outils de base en morphologie et syntaxe

Mémorisation des cinq déclinaisons fondamentales, des deux classes d'adjectifs

maîtrise les déclinaisons (noms, adjectifs, principaux déterminants, principaux pronoms)

Étude et mémorisation de quelques pronoms et déterminants

Étude et mémorisation de l'indicatif actif des cinq conjugaisons régulières et du verbe esse

maîtrise les conjugaisons (indicatif infectum et perfectum actif) des verbes réguliers et de esse

Étude de l'infinitif présent et parfait

Approche du participe présent et passé

Étude des cas fondamentaux

Approche de l'ablatif absolu

maîtrise l'emploi des cas fondamentaux

En lien avec L1 36 – Grammaire de la phrase (nominatif = sujet et attribut du sujet,…)

En lien avec L2 36 – Fonctionnement de la langue - langues casuelles (allemand, grec,…)

Étude de quelques idiotismes (esse + datif, est, sunt = il y a)

Étude de l'adjectif (accord en genre, nombre et cas)

Sensibilisation à l'ordre des mots

maîtrise l'accord de l'adjectif

Sensibiliser les élèves à la divergence d'accord des adjectifs en latin et en français

Étude de subordonnées à l'indicatif (causales et temporelles)

Étude de subordonnées à l'indicatif (concessives, conditionnelles)

Étude de subordonnées à l'indicatif (comparatives)

reconnaît et traduit les subordonnées à l'indicatif

Sensibiliser les élèves à la divergence des modes en latin et en français

Étude des constructions infinitives (simultanéité, antériorité)

Étude des constructions infinitives (postériorité)

reconnaît et traduit la construction infinitive

Étude des compléments de temps (à l'accusatif et à l'ablatif) et des compléments de lieu (accusatif, ablatif et locatif, avec ou sans préposition)

Poursuite de l'étude des compléments de lieu (proximité : ad ou ab,…)

reconnaît et traduit les compléments de temps et de lieu

Liens L2 36 – Fonctionnement de la langue (accusatif de direction)

Étude du pronom relatif et de son emploi dans la subordonnée relative ; étude du fonctionnement des subordonnées relatives

Approche du relatif de liaison

reconnaît et traduit les subordonnées relatives

Étude de la formation et de l'emploi du comparatif de supériorité et de ses compléments (quam et ablatif seul)

Étude des comparatifs irréguliers

traduit correctement les degrés de comparaison des adjectifs

Étude des comparatifs d'égalité et d'infériorité

Étude de la formation et de l'emploi du superlatif et de ses compléments (génitif)

Étude des superlatifs irréguliers et des compléments du superlatif en ex et inter

reconnaît et traduit le superlatif et son complément

Étude du superlatif d'infériorité

Étude de la formation et de l'emploi des adverbes issus des adjectifs

reconnaît et traduit les adverbes

Étude de quelques pronoms et/ou déterminants et de leurs nuances

reconnaît et traduit les pronoms et/ou déterminants personnels et possessifs

Étude et formation des participes présents et passés et de leur emploi

Approche du participe futur

reconnaît et traduit les constructions participiales

Étude de la formation et des nuances de traductions de l'ablatif absolu

Étude de la voix passive et du complément d'agent

maîtrise la conjugaison à l'indicatif passif (infectum et perfectum) des verbes réguliers

reconnaît et traduit une phrase à la voix passive

Étude du passif impersonnel

reconnaît et traduit le passif impersonnel

Étude de l'impératif (ordre et défense)

reconnaît et traduit l'impératif

Étude des composés de esse

Étude des composés de ire

Étude des composés de ferre

Étude de quelques verbes irréguliers (posse, velle, malle, nolle)

reconnaît et traduit correctement quelques verbes irréguliers

Étude des verbes déponents et semi-déponents

Étude de la conjugaison du subjonctif actif et passif (infectum et perfectum) des verbes réguliers

Étude de l'emploi du subjonctif latin dans les subordonnées (complétives, finales, concessives)

Étude des différents types de concordance des temps

Étude de l'emploi du subjonctif dans les subordonnées relatives

Étude de la nominalisation de l'adjectif et du participe

Étude de l'adjectif verbal et du gérondif

Analyse de la structure de la phrase simple

Analyse de la structure de la phrase complexe

Étude de la coordination et subordination

Étude des éléments enclavés

traduit correctement une phrase complexe

Sensibiliser les élèves à la divergence des structures de la phrase en latin et en français, ou en d'autres langues (allemand)

Traduction de textes et prise des décisions nécessaires à une lecture cohérente

Traduction de textes simples en lien avec les cinq attentes fondamentales, et en fonction des acquisitions lexicales, morphologiques et syntaxiques

Traduction de textes plus longs et/ou plus complexes (constructions participiales, esse + datif,…)

Traduction de textes plus complexes (utilisant notamment le subjonctif)

traduit un texte narratif suivi adapté à ses connaissances lexicales et linguistiques :

  • en respectant la cohérence des événements, des lieux, des personnages,…
  • en respectant la concordance des modes et des temps français
  • en choisissant, en fonction du contexte, un niveau de langue, des mots idoines et les déterminants corrects
  • en s'affranchissant d'une traduction littérale
  • en soignant la mise en page
  • en respectant l'orthographe et la ponctuation

Liens L1 31 – Compréhension de l'écrit

Adapter la longueur et la complexité des textes aux capacités des élèves

Choisir des textes narratifs ou intégrés dans une structure narrative complète (situation initiale, développement, épilogue) avec éventuellement des éléments en français

Compréhension des éléments essentiels d'un texte à l'aide de questions ciblées (qui, où, quoi, quand, comment ?)

Déduction d'informations extraites du texte

restitue le sens précis du texte

Liens L1 31 – Compréhension de l'écrit

Identifier la position de l'auteur (causticité, ironie, empathie,…)

Compréhension globale du texte

Observation de la structure et de la syntaxe des phrases (ordre des mots, absence/présence des déterminants, ellipse,…)

Étude de l'utilisation des modes en latin et français (convergences, divergences)

Étendre la comparaison entre langues anciennes et langues modernes

Traduction élégante de constructions participiales (substitution du participe latin par une phrase subordonnée en français)

Comparer les moyens d'expression entre le latin et le français (langues anciennes et modernes)

Compréhension et traduction du vocabulaire spécifique aux civilisations étudiées (consul, templum,…)

Mise en perspective réciproque du texte étudié et des connaissances historiques et culturelles des élèves

Intégrer ses connaissances des cultures anciennes dans l'intelligence de sa traduction

En lien avec SHS 32 – Relation Homme-temps

Respect du contexte historique

Découverte de sources littéraires antiques (en version originale ou en traduction)

Observation de certains supports d'écriture (monnaies, tessons, parchemins,…)

Comparaison entre supports anciens et modernes

Étude de la diffusion et de la transmission de l'écrit

distingue les différents supports de transmission des sources (papyrologie, épigraphie, numismatique,…)

Liens SHS 32 – Relation Homme-temps – Histoire

Créer des documents à l'antique (tablettes de cire,…)

Initiation aux particularités des graphies antiques (alphabet, ligature, chiffres,…)

Lecture d'inscriptions simples avec quelques abréviations usuelles (prénoms latins, SPQR, DM, INRI,…)

traduit, avec l'aide de son maître, quelques inscriptions monumentales, citations et maximes

Découverte des maximes, proverbes, et devises encore utilisées de nos jours

Étude contextuelle de citations, analyse de leur apport à l'histoire (alea jacta est, veni vidi vici, in hoc signo vinces,…)

relie une citation choisie à son contexte historique et culturel

En lien avec SHS 32 – Relation Homme-temps – Histoire et FG 31 – MITIC

Consulter des bibliothèques de sources informatisées

Approche des textes authentiques

Lecture et commentaire de brefs extraits de textes de toute période

Lecture de textes plus complexes

Approche des genres littéraires (poésie épique, épigramme,…)

identifie les principaux genres littéraires et quelques figures stylistiques

Mise en évidence des quelques procédés stylistiques de base présents dans les genres littéraires (allitération, anaphore, chiasme,…)

Utilisation de ressources documentaires pour découvrir les civilisations antiques et visite des lieux et musées archéologiques de façon réelle ou virtuelle

Initiation à la consultation des manuels de référence et des encyclopédies

Utilisation de plusieurs sources complémentaires pour étudier un même sujet

Comparaison et critique des sources documentaires

utilise les Médias, Images et Technologies de l'Information et de la Communication (MITIC) et les sources imprimées pour découvrir des sites et des vestiges anciens

En lien avec FG 31 – MITIC

Consulter des bibliothèques de sources informatisées

Créer un site Internet

Visionner des films documentaires

Approches de sites Internet liés à l'Antiquité

Réalisation de travaux de recherches

Étude des principaux jalons fondateurs et historiques de la civilisation gréco-romaine (fondation historique et légendaire de Rome,…)

Établissement de parallèles avec des sociétés anciennes et modernes (Révolution française, Premier Empire,…), ainsi qu'avec l'actualité

maîtrise la chronologie des épisodes historiques fondateurs

maîtrise l'organisation des principales institutions politiques de la civilisation étudiée

Réflexion sur l'évolution des structures politiques et ses causes (de la République à l'Empire, déclin de l'Empire,…)

Visite de sites et de musées archéologiques

Visites d'expositions temporaires

se situe dans l'espace antique, à partir de vestiges particuliers ou dans un environnement régional

Liens SHS 31 – Relation Homme-espace – Géographie

Observer les phénomènes migratoires (pressions économiques et politiques, phénomènes écologiques,…)

Observation de la permanence de l'occupation humaine de certains lieux

Réflexion sur la perméabilité des civilisations en un même lieu (monde celte, romanisation, christianisme,…)

Approche des composantes essentielles de l'urbanisme antique (forum, théâtre, thermes, insulae, domus, temples,…)

Approche des réseaux de communications (voies romaines, ports,…)

Approche des techniques de construction (voûte, aqueduc,…)

Sensibilisation aux procédés de fabrication

reconnaît et identifie les principaux espaces et monuments d'un site archéologique antique

Sensibilisation au phénomène de la romanisation

Approche des caractéristiques principales des réalisations artistiques ou artisanales anciennes (mosaïque, sculpture, céramique, verre,…)

identifie les principales techniques anciennes

Liens A 32 AV – Perception; A 34 AV – Culture

Créer un objet à l'antique

Distinction des différentes classes sociales (esclaves, plébéiens, patriciens,…)

Observation des liens entre les catégories sociales et le pouvoir (chevaliers, sénateurs, comices,…)

compare les modes de vie et les comportements (sociaux et quotidiens, anciens et actuels)

Sensibilisation à la vie quotidienne à travers quelques thèmes (les âges de la vie, la vie économique, les loisirs,…)

Développement des thèmes abordés dans la première partie du cycle, si possible en lien avec les textes originaux, traductions ou extraits authentiques

Liens A 32 AV – Perception; A 34 AV – Culture; CM 36 – Éducation nutritionnelle

Préparer un repas romain, confectionner un vêtement,…

Reconnaissance des principales divinités grâce à leurs attributs caractéristiques

Approfondissement par l'étude d'autres divinités et épisodes

Réflexion sur le sens des mythes

identifie quelques figures et épisodes mythologiques

Lecture d'épisodes mythologiques et légendaires

Approche de la vie religieuse, de son organisation et de ses rituels

Développement de la vie religieuse :

  • la divination
  • la piété et les cultes privés et publics
  • les rituels liés à la vie quotidienne

reconnaît quelques croyances religieuses et rituels anciens

Liens ECR; A 32 AV – Perception; A 34 AV – Culture

Illustrer le thème à travers la lecture en traduction de textes théologiques et philosophiques

Observation des influences du christianisme dans l'architecture et dans l'organisation de la société (transformation de la basilique, abandon du culte impérial, Constantinople,…)

Observation des permanences culturelles dans les arts, le droit, la politique et les sciences

Reconnaissance des mythes anciens illustrés dans l'art occidental jusqu'à nos jours

Analyse d'images inspirées de l'Antiquité (enluminures médiévales, sculpture et peinture de la Renaissance,…)

Décodage d'anachronismes

identifie l'origine antique d'œuvres artistiques (peinture, sculpture,…)

Les thèmes proposés ci-dessous sont indicatifs et non exhaustifs
L'enseignant les abordera en fonction des questions spontanées des élèves
Chaque année, l'enseignant développera quelques thèmes de façon plus approfondie

Liens A 32 AV – Perception; A 34 AV – Culture

Lecture d'œuvres de fiction

Lecture avec commentaires critiques d'extraits de romans historiques

Repérage par l'élève des éléments antiques intervenant dans une œuvre

Décodage d'anachronismes

Écrire une nouvelle historique

Lecture d'extraits littéraires inspirés de l'Antiquité (Molière, Racine,…)

Visionnement d'œuvres de fiction

Décodage d'anachronismes

Présentation des sciences et techniques de l'Antiquité (médecine, mathématiques, physique, géographie, artisanat, ..)

reconnaît l'origine ancienne d'applications scientifiques et techniques

Approche de l'influence architecturale antique sur le monde contemporain (bâtiments officiels, églises, salles de spectacle,…)

Identification et description des éléments architecturaux (colonnes, frontons, podium,…)

reconnaît des éléments architecturaux empruntés à l'Antiquité

Présentation des techniques de construction et du génie civil romain

Comparaison entre les structures politiques anciennes et contemporaines

Fonctionnement des principales institutions antiques (sénat, magistratures, tribunaux,…)

Présentation de l'évolution des trois pouvoirs (exécutif, législatif et judiciaire)

Approche du droit romain

reconnaît l'origine ancienne des structures politiques et sociales