Objectif lié : SHS 23

SHS 21 — Identifier les relations existant entre les activités humaines et l'organisation de l'espace…

  • 6
    …en s'appropriant les principales conventions de représentation de l'espace (orientation, repères, échelles, symboles)
  • 5
    …en étudiant les caractéristiques d'un territoire : naturelles (climat, hydrologie, relief), sociales, économiques, culturelles
  • 4
    …en formulant des questions, en émettant des hypothèses et en vérifiant leur pertinence dans le contexte socio-spatial
  • 3
    …en questionnant les besoins (culturels, économiques, …) des sociétés et les activités déployées pour les satisfaire
  • 2
    …en étudiant des formes variées d'organisation de l'espace et les conséquences de la localisation des objets
  • 1
    …en comparant ses observations et représentations des espaces physiques et construit avec les représentations conventionnelles (cartes, plans, graphiques, …)
Introduction pour le 2e cycle (géographie)

Introduction Géographie 2e cycle

Principes

Le travail en Géographie est organisé selon différents types de lieux et les fonctions qui leur sont plus particulièrement attribuées (« lieu » dans le sens de « portion de territoire » : lieux pour habiter, pour se divertir, pour s'approvisionner et échanger).

Conformément aux visées du domaine, les élèves vont :

  • localiser les espaces concernés et décrire leurs caractéristiques (politiques, économiques, sociales, culturelles, naturelles, etc.), affinant ainsi leur connaissance et leur représentation des espaces étudiés, ce que les géographes appellent leur « carte mentale » ; ils construisent ainsi progressivement une représentation de l'espace suisse;
  • raisonner sur ces lieux en utilisant progressivement des questions géographiques liées aux concepts centraux de la discipline : localisation (où, pourquoi là), espace produit (comment s'organise l'espace ? pour y faire quoi ?), acteurs et intentionnalités (qui ? avec quelle intention ? avec quelles représentations ?), échelle (à quelle échelle aborde-t-on le problème ? y a-t-il des conséquences à d'autres échelles ?).

Les progressions décrites intègrent l'Objectif d'apprentissage SHS 23 consacré aux outils des Sciences humaines, notamment aux travers de démarches d'enquête:

  • construction de la problématique de travail par questionnement et formulation d'hypothèses, en développant la curiosité géographique et la capacité à imaginer des explications ;
  • description et analyse de documents liés à la problématique ;
  • formulation de conclusions (même partielles) en associant textes, schémas, cartes, graphiques, photos,…

Organisation des apprentissages

Pour identifier au mieux les enjeux d'apprentissage évoqués ci-dessus et tenir compte de SHS 23, les progressions et attentes ont été regroupées en trois catégories :

  • (se) questionner et analyser : sur une situation donnée, partager ses représentations, donner son avis, imaginer ou utiliser des questions, sélectionner les indices permettant d'y répondre, formuler des hypothèses, les argumenter, les comparer, les opposer, les hiérarchiser afin d'organiser des réponses ; élaborer et communiquer des conclusions (même partielles et provisoires);
  • (s') informer : lire ou produire diverses mises en forme d'informations (textes, tableaux, schéma, cartes, images,…); décrire des composants, des attributs, des caractéristiques ; rechercher, sélectionner et comparer des informations;
  • (se) repérer : se construire progressivement un réseau de repères (temporels, spatiaux, sociaux) dans l'espace et le temps vécus ou évoqués par des sources et être capable d'utiliser ce réseau de repères dans l'action et dans la communication.

Les progressions des apprentissages et les attentes sont complétées par des propositions de questionnements et d'analyse par thèmes pour chaque partie du cycle.

Concernant la répartition des lieux à l'intérieur du cycle, on traite d'abord de lieux à l'échelle locale ou régionale dans la première partie du cycle, puis de lieux choisis à l'échelle régionale et nationale (Suisse et pays voisins). Cela permet d'approfondir les problématiques (habiter, se divertir, s'approvisionner, échanger), de diversifier les espaces travaillés, de mettre en évidence inclusions et réseaux et de complexifier le niveau d'analyse.

Le choix de se concentrer sur quatre types de lieux durant deux ans – chacun au travers de quelques exemples – laisse suffisamment de temps pour que les élèves développent simultanément leur raisonnement sur l'espace, leur maîtrise d'outils et leurs connaissances.

S'il a l'avantage de structurer les progressions, le choix de travailler par type de lieux (ou fonction) pourrait devenir réducteur car un espace remplit généralement plusieurs fonctions. Il est donc recommandé de travailler prioritairement la fonction proposée, sans négliger les autres lorsqu'elles se manifestent clairement dans l'exemple choisi.

Liens avec l'Histoire et la Citoyenneté

L'objectif d'Histoire – grâce aux thèmes tels que les changements et les permanences dans la vie quotidienne, l'organisation sociale et les modes de vie – donne la possibilité de mettre en résonance le travail d'histoire et de géographie. En effet, l'espace actuel porte l'empreinte des sociétés passées et il est difficile de comprendre son organisation sans réfléchir aux hommes qui l'ont occupé et aménagé au fil des siècles. La Géographie implique donc aussi une dimension historique : comment est-ce que l'on habitait, communiquait, produisait ou échangeait au temps des Romains, au Moyen Âge, au temps de l'industrialisation naissante ? Et, par conséquence, comment organisait-on l'espace ? Quelles traces en a-t-on encore aujourd'hui ?

Des relations intéressantes peuvent être faites entre l'objectif de Citoyenneté et celui de Géographie car les réflexions sur les acteurs, leurs représentations, leurs visions de l'organisation de l'espace amèneront la classe à parler des processus de décision, des normes régulant la vie collective (lois, règlements, plan d'aménagement), des autorités politiques (pouvoirs exécutif et législatif) et éventuellement du pouvoir judiciaire arbitrant les conflits liés à l'espace.

Verticalité

Au cycle 1, la Géographie développe la structuration de l'espace par des activités de perception, repérage, représentation ou description. Elle amorce un questionnement sur l'utilisation de l'espace, son organisation et les acteurs concernés ; ce questionnement prend une place centrale au cycle 2 et se prolonge au cycle 3. Les espaces sur lesquels travaillent les élèves sont généralement pris à l'échelle de l'école ou du quartier au cycle 1, de la région ou du pays et ses voisins au cycle 2, du monde au cycle 3.

Thèmes à traiter

Thèmes à traiter

Espaces concernés

Thèmes à traiter

5e – 6e années

7e – 8e années

(Se) questionner et analyser

(S') informer

(Se) repérer

Habitat

Loisirs

Approvisionnement

Échanges

Espace vécu, fréquenté (observation directe) ou documenté (observation indirecte, région proche) avec mise en évidence des liens avec des espaces plus lointains

Espace vécu, fréquenté (observation directe) ou documenté (observation indirecte, régions suisses ou voisines) en insistant sur les relations entre l'échelon régional et l'échelon national

Progression des apprentissages Attentes fondamentales Indications pédagogiques
5e – 6e années 7e – 8e années Au cours, mais au plus tard à la fin du cycle, l'élève… Ressources, indices, obstacles. Notes personnelles

Espaces concernés

Précisions cantonales :

Espace vécu, fréquenté (observation indirecte, région proche) avec mise en évidence des liens avec des espaces plus lointains

Espace vécu, fréquenté (observation directe) ou documenté (observation indirecte, régions suisses ou voisines) en insistant sur les relations entre l'échelon régional et l'échelon national

(Se) questionner et analyser

Différencier questions et hypothèses :

  • questions : l'élève s'interroge, il ne formule pas de réponse ; les données, les ressources mises à disposition lui permettront d'en apporter une
  • hypothèses : l'élève formule une réponse à une question qu'il se pose ou qui lui est posée. Il examine cette hypothèse et en établit la validité (ou non) en consultant les documents à disposition

Sélectionner pour les élèves les ressources permettant le questionnement et la formulation d'hypothèses

Liens FG 22 – Santé et bien-être; CT – Stratégies d'apprentissage – Développement d'une méthode heuristique

Observation, questionnement et hypothèses concernant l'organisation et l'aménagement de l'espace par l'homme pour répondre aux besoins fondamentaux

Identification et catégorisation des besoins vitaux et secondaires (se protéger, s'alimenter, respirer / communiquer, vivre en communauté, se déplacer, apprendre,…)

Identification, dans l'espace étudié, de lieux répondant plus spécifiquement à l'un ou l'autre de ces besoins (habitation/zones de population, commerce/filière de production, centre sportif/région touristique, aéroport/nœud autoroutier,…)

identifie à quel type de besoin un lieu peut répondre

Acteur-s / qui ? pour faire quoi ?

Identification et caractérisation de différents groupes de personnes concernées (habitants, utilisateurs, employés, producteurs,…) et de son propre positionnement parmi les acteurs

Classement des personnes en catégories d'acteurs (individuels ou collectifs) :

  • appartenant au domaine public ou privé
  • économiques, sociaux ou politiques

selon la situation, identifie, catégorise et décrit le rôle des acteurs concernés

Approcher la question de l'intentionnalité des utilisateurs d'un espace, élément influant fortement sur son organisation et pouvant générer des conflits d'intérêt

Traiter en priorité le domaine public ou privé dans la première partie du cycle

  • différenciation entre un producteur, un distributeur et un consommateur en se basant sur une filière de production

Identification de ses propres représentations d'un espace et des représentations différentes que peuvent en avoir les acteurs selon le groupe auquel ils appartiennent

Distinguer la représentation mentale d'un espace de ses représentations graphiques

Localisation / où ? pourquoi là ?

Description du lieu et mise en évidence de raisons pouvant expliquer sa localisation :

  • raisons naturelles : identification de quelques caractéristiques du site (hydrographie, relief, paysage, ensoleillement)
  • raisons sociales ou économiques : approche de la notion de proximité (de la famille, des commerces,…) et de prix
  • raisons culturelles (histoire, habitudes familiales, langue, savoir-faire)

Identification des relations du lieu avec l'extérieur (limites et accès)

décrit un lieu :

  • en nommant quelques caractéristiques de son site et de sa situation
  • en identifiant ses limites et des possibilités d'accès
  • en citant au moins deux raisons pouvant expliquer sa localisation

Se concentrer sur le village ou le quartier et la région dans la première partie du cycle

Dans la deuxième partie du cycle, construire progressivement la compréhension de l'espace suisse en choisissant les lieux dans les trois régions naturelles

Faire notamment appel à la géographie physique pour décrire les lieux

Traiter en priorité l'identification de quelques caractéristiques du site dans la première partie du cycle

Organisation de l'espace / comment les sociétés organisent-elles l'espace en fonction des buts recherchés ?

Identification des différentes parties d'un lieu et des relations entre elles, de leurs fonctions et utilisations (habitat, loisirs, approvisionnement, échanges, accueil, passage, activité, transformation,…)

identifie et classe des lieux (ou des parties de lieux) selon leur-s fonction-s

Localisation et identification des moyens utilisés (aménagements liés aux activités humaines) :

Mettre en évidence les pôles économiques, les réseaux de communication, les limites cantonales et nationales, les points d'entrée et de sortie de la région, du pays en ce qui concerne les hommes et les marchandises

Réfléchir à l'espace produit résultant de décisions humaines. Mettre les aménagements en relation avec les différents acteurs et leurs représentations de l'espace concerné. Identifier également les processus et organes de décision qui s'y rapportent

Liens SHS 22 – Relation Homme-temps; MSN 26 – Phénomènes naturels et techniques; MSN 28 – Diversité du vivant

Traiter en priorité dans la première partie du cycle les zones et leurs limites ainsi que les liens entre elles et les territoires différents (accès)

  • pour distinguer les zones et marquer leurs limites
  • pour relier les lieux, les zones, les territoires différents (accès)
  • pour approvisionner (eau, énergies,…) et évacuer (eaux usées, déchets,…)
  • pour embellir, sécuriser, attirer,…
  • pour éviter / réduire les nuisances envers les personnes et l'environnement

délimite des zones géographiques (habitations, activités, voies et nœuds de communication,…)

identifie les différents types de découpage de l'espace (politique, économique, linguistique, naturel) en Suisse et en zone frontalière

repère des éléments de l'espace liés aux aménagements et les met en relation avec les buts recherchés

Comparaison de l'organisation de différents lieux ayant les mêmes fonctions (étendue, limites, aménagements: bâtiments, voies de communication,…)

compare l'organisation de deux lieux selon au moins 3 critères géographiques pertinents

Identification de quelques impacts environnementaux, sociaux et économiques liés aux activités humaines et à l'aménagement de l'espace

dans une situation donnée, met en relation des aménagements liés aux activités humaines et leur impact sur la qualité de vie des personnes ou sur l'environnement

Échelle / quels espaces, quels acteurs sont-ils concernés ?

Identification de deux échelles différentes au niveau local (appartement/quartier, quartier/ville, local /régional,…)

Identification des échelles concernées ou à prendre en compte selon la problématique (locale, régionale, nationale, continentale et mondiale)

identifie l'échelle des documents proposés : étendue spatiale et type d'informations

Mettre en évidence les différentes échelles sur lesquelles on raisonne et les différentes informations et perspectives qu'apporte un changement d'échelle

(S') informer

Utilisation de divers médias :

  • lecture d'images fixes et mobiles, extraction des informations pertinentes et mise en relation avec d'autres sources

  • lecture de tableaux, de graphiques, d'images fixes et mobiles, extraction des informations pertinentes et mise en relation avec d'autres sources

Identifie dans les documents à disposition, les informations pertinentes et utiles pour répondre à un questionnement géographique

Sélection d'informations, comparaisons et mise en relation de sources diverses afin de répondre à une question donnée, de vérifier une hypothèse :

présente, oralement ou par écrit, le résultat d'une recherche en mettant en relation au moins 3 éléments différents parmi les suivants : schéma personnel, graphique, croquis, photographie, carte, texte

Entendre par «outils géographiques» : le terrain, les cartes (différentes échelles, époques, thématiques), les graphiques, les photographies (au sol, aériennes, anciennes), les croquis, les schémas, les représentations en 3D, les représentations virtuelles

Ne pas les travailler pour eux-mêmes mais toujours au service d'un questionnement géographique

Liens L1 28 – Écriture et instruments de communication; FG 23 – Choix et projets personnels; FG 24 – Vivre ensemble et exercice de la démocratie

  • observation du terrain, documents photographiques, plans ou cartes simplifiés

  • outils géographiques diversifiés et complexifiés, provenant de médias variés

Schématisation de l'espace en vue d'une présentation de lieux étudiés ou de déplacements, élaboration d'une représentation personnelle (schéma, plan, maquette,…):

  • choix ou élaboration d'une légende pertinente
  • vérification de la lisibilité de la représentation auprès des pairs et par comparaison avec des représentations diverses

Appropriation puis utilisation d'un vocabulaire et de notions spécifiques en lien avec l'espace et la géographie

connaît et utilise à bon escient la nomenclature et le vocabulaire liés aux situations travaillées

Compléter progressivement, selon les lieux et les thèmes travaillés, avec le vocabulaire spécifique proposé dans les tableaux annexes «Propositions de questionnement et analyse par thèmes»

Zone, réseau, limites, frontières,…
Relief, hydrographie, végétation, construction, aménagement,…
Commune, canton, région, pays
Échelle

(Se) repérer

Identification de repères (éléments significatifs permanents) sur le terrain, sur une photographie, un dessin, un plan simple, une carte
Mise en relation entre la réalité et ces différents types de documents

Appropriation des principales conventions de représentation de l'espace

Identification et choix de points de repère communs et pertinents (formes, volumes,…) sur des cartes d'échelles différentes

Dénomination des points de repère significatifs de l'espace étudié (nomenclature)

choisit et utilise les points de repère pertinents, les signes et symboles, permettant la représentation de l'espace

Utiliser des instruments de mesure et d'orientation lors d'activités sur le terrain

Établir des points de repère communs significatifs de l'espace suisse (principaux lacs et cours d'eau, grandes villes) et les nommer

Compléter cette nomenclature de base avec les points de repères nécessaires aux lieux et aux thèmes étudiés

Choix des outils géographiques les plus pertinents (selon le contexte, l'échelle,…) et orientation de ces documents pour se situer dans l'espace

Localisation de lieux étudiés sur des schémas, des plans et des cartes d'échelles différentes

choisit et utilise, parmi les outils à disposition, ceux permettant le repérage, la localisation et l'orientation de quelques éléments étudiés

Première partie du cycle:  PROPOSITIONS DE QUESTIONNEMENT ET ANALYSE PAR THÈMES

Première partie du cycle (5e- 6e)   PROPOSITIONS DE QUESTIONNEMENT ET ANALYSE PAR THÈMES

HABITAT

LOISIRS

APPROVISIONNEMENT
Consommation

ÉCHANGES
Transports-énergie-communications

Rappel : un espace est généralement multifonctionnel, toutefois il regroupe des «lieux», dans le sens «portion de territoire», représentatifs d'une fonction spécifique

Lieu où les élèves habitent, zones d'habitation (dans le quartier, le village, la commune)

Lieux liés à nos loisirs (parc, salle de sport, de spectacle, bibliothèque,…), et les aménagements qu'ils nécessitent

Lieu de production (ferme, usine,…) et lieu de distribution (marché, commerce,…) situés dans l'espace proche, à partir de l'identification des produits alimentaires consommés par les élèves et de leur provenance

Lieux liés aux voies de communication ou aux échanges (carrefour important, rue principale du quartier ou du village, gare, autoroute,…)

Communiquer – Se repérer

Représentation graphique personnelle de son lieu d'habitation et de l'itinéraire suivi pour venir à l'école

Explication de la situation de son lieu d'habitation et de son itinéraire à d'autres élèves

Comparaison entre sa représentation et un plan simple (ou maquette)

Situation de son quartier et de sa localité sur des cartes à différentes échelles

Représentation graphique personnelle d'un itinéraire pour se rendre à un des lieux étudiés

Description orale de l'itinéraire choisi

Schématisation des étapes suivies par un des produits étudiés (production, conditionnement, distribution, vente)

Localisation de ces étapes

Représentation de l'itinéraire suivi, de la production à la consommation, par quelques produits

Localisation sur une carte ou un plan des éléments mis en relation par le lieu d'échange

Situation du lieu étudié dans ce réseau

Les repères spatiaux sont enrichis progressivement par les points de repères et les caractéristiques géographiques des lieux, en fonction des thèmes abordés (localisation des agglomérations, cours d'eau, montagnes,…)

Appropriation de notions géographiques et du vocabulaire liés au thème (liste non exhaustive)

Quartier d'habitation, maison/immeuble, propriété/location, privé/public, voies de communication

Loisirs, travail, aménagement

Producteur, distributeur, consommateur; matière première, transformation; prix

Réseau, déplacement, provenance, destination, carrefour

Le vocabulaire et les notions sont enrichis progressivement par les points de repère et les caractéristiques géographiques des lieux, en fonction des thèmes abordés (nom des agglomérations, cours d'eau, montagnes,…)

Se questionner – Analyser

Acteur / qui ? pour faire quoi ?

Identification des caractéristiques de différents groupes de personnes concernées par les lieux et les thèmes étudiés
Proposition de catégories pour les classer :

  • ceux qui habitent dans ce lieu, y viennent pour leur travail

  • ceux qui viennent dans ce lieu pour diverses raisons (se distraire, travailler,…) à différents moments ; ceux qui y sont déjà (habitants, riverains)

  • ceux qui produisent (récoltent, transforment), transportent, distribuent et vendent, achètent

  • ceux qui passent (à pied, à vélo, en voiture,…) dans ce lieu, habitent à proximité, y travaillent

Identification de leurs déplacements (raisons, moments, moyens et voies de communication)

Identification des avantages et des inconvénients de la proximité ou de l'éloignement des lieux où se déroulent leurs activités

Identification des moments où se déroulent leurs activités

Identification des avantages et des inconvénients que présente le lieu étudié pour chaque catégorie d'acteurs

Localisation / où ? pourquoi là ?

Recherche de quelques raisons pouvant expliquer la localisation :

  • naturelles (relief, paysage, ensoleillement,…)
  • sociales ou économiques (proximité de sa famille, proximité des magasins, des moyens de transports, du travail, des membres de la communauté, prix des loyers,…)
  • culturelles (habitudes familiales, traditions, langue,…)

  • naturelles (relief, altitude)
  • sociales ou économiques (proximité des habitations, des moyens de transports en commun, prix des terrains)
  • culturelles (savoir-faire local,…)

  • naturelles (conditions de production, matières premières,…)
  • géographiques (carrefour stratégique, proximité des agglomérations)
  • culturelles (poids des traditions locales, raisons historiques, habitudes de consommation)

  • naturelles (relief,…)
  • sociales ou économiques (proximité d'habitations, de commerces, de moyens de transport, de voies de communication importantes,…)
  • géographiques (carrefour stratégique, proximité des agglomérations)
  • culturelles (raisons historiques,…)

Organisation de l'espace et fonctions des lieux / comment les sociétés organisent-elles l'espace en fonction des buts recherchés ?

Étude de l'organisation, du découpage, des limites et des liens avec l'extérieur d'un espace fréquenté (chambre, appartement, maison, quartier)

Organisation de l'approvisionnement du ménage (eau, électricité,…) et de l'évacuation de ce qui n'est plus nécessaire

Évolution du quartier depuis le siècle passé

Comparaison entre le lieu déjà étudié et d'autres lieux de loisirs ou de culture régionaux

Mise en évidence des ressemblances et des différences en ce qui concerne leur organisation et les aménagements réalisés

Évolution des aménagements et de l'espace occupé, au fil du temps

Identification de l'organisation et des particularités du lieu de production et du lieu de distribution (fonctions, étapes, conditionnement, acheminement, accueil du client,…)

Étude de l'organisation, du découpage, des limites d'un lieu d'échanges et des éléments qu'il relie

Évolution de ce lieu au fil du temps

Échelle / à quelle échelle raisonne-t-on ? quelles sont les conséquences d'un changement d'échelle ?

Étude de l'espace habité à deux échelles : l'appartement et le quartier

Répercussions de ces aménagements sur le plan local et régional (circulation, parcage)

Répercussions de l'ouverture d'un grand magasin à cet endroit sur le quartier, sur la région (provenance des clients, voies de communication,…)

Identification des espaces et des personnes (individus et groupes) concernés (échelle régionale, nationale, internationale)

Deuxième partie du cycle:  PROPOSITIONS DE QUESTIONNEMENT ET ANALYSE PAR THÈMES

7e – 8e – Propositions de questionnement et analyse par thèmes

HABITAT

LOISIRS

APPROVISIONNEMENT
Consommation

ÉCHANGES
Transports-énergie-communications

Rappel : un espace est généralement multifonctionnel, toutefois il regroupe des «lieux», dans le sens «portion de territoire», représentatifs d'une fonction spécifique

Lieux d'habitation en Suisse, évolution de la répartition de la population, raisons qui dictent les choix, aménagements nécessaires

Lieux liés aux loisirs incitant à quitter une région (montagnes, lacs, villes, parcs d'attraction, parcs naturels, mer, musées,…), ce qui attire en ces lieux, les moyens qui sont mis en œuvre pour les aménager et les valoriser

Lieux où sont situés:

  • différentes filières de production, de transformation
  • la distribution et les autres services

à partir de l'identification des produits de consommation courante et de leur provenance

Lieux où sont situées:

  • les infrastructures de transport (réseaux ferroviaires, routiers, autoroutiers, aéroports,…)
  • les filières de production, de transformation et de distribution des énergies

à partir de l'identification des besoins de mobilité et de confort

Communiquer – Se repérer

Schématisation d'un espace régional en lien avec les lieux étudiés (zones d'immeubles, de maisons individuelles, noyau ancien/quartier récent, milieu urbain/périphérique/rural,…)

Identification des principaux éléments liés à l'habitation (densité, type de constructions,…)

Identification de phénomènes (mouvements pendulaires, évolution du peuplement, densité de peuplement)

Représentation et description écrite d'un itinéraire pour se rendre vers un ou plusieurs lieux étudiés (durée, distance, moyens de transport, régions traversées, obstacles liés au relief ou à la saison,…)

Comparaison des itinéraires, identification des avantages et inconvénients des solutions proposées

Confrontation avec des itinéraires et tracés proposés par Internet

Présentation schématique des étapes de production, conditionnement, distribution d'un des produits étudiés

Localisation de ces étapes sur différents supports

Représentation de l'itinéraire suivi par quelques produits

Recherche et proposition d'itinéraires visant une diminution des dépenses énergétiques et des nuisances, à partir des itinéraires et des filières de production étudiés dans la partie « approvisionnement »

Représentation de l'itinéraire sur divers supports et justification des choix

Les repères spatiaux sont enrichis progressivement par les points de repère et les caractéristiques géographiques des lieux, en fonction des thèmes abordés (localisation des agglomérations, cours d'eau, montagnes,…)

Appropriation de notions géographiques et du vocabulaire liés au thème (liste non exhaustive)

Quartier d'habitation, maison/immeuble, propriété/location, privé/public, voies de communication, agglomération, centre, périphérie (banlieue), zone résidentielle, densité de peuplement, pendulaire, réseau,…

Catégories de facteurs influençant le choix d'un lieu : naturel, social, économique, culturel

Loisirs, travail, aménagement, tourisme, culture, représentations, concentration, attraction, impact

Producteur, distributeur, consommateur ; matière première, transformation ; prix, salaire, production, distribution, services ; concentration d'activités; zones agricoles, industrielles et artisanales, commerciales ; acteurs économiques, acteurs politiques

Réseau, déplacement, provenance, destination, carrefour, réseaux de communications et transports, énergie, échange, moyen de transport

Le vocabulaire et les notions sont enrichis progressivement par les points de repères et les caractéristiques géographiques des lieux, en fonction des thèmes abordés (nom des agglomérations, cours d'eau, montagnes,…)

Acteur / qui ? pour faire quoi ?

Identification des caractéristiques de différents groupes de personnes concernées par les lieux, les thèmes étudiés

Proposition de catégorie pour les classer :

  • ceux qui habitent le lieu, y viennent pour leur travail (commerces, services, entretien,…)

  • utilisateurs, habitants, riverains, personnel d'exploitation,…

Comparaison des besoins des différentes catégories

  • producteurs (récolte et transformation), transporteurs, distributeurs, vendeurs, acheteurs, consommateurs

  • ceux qui passent dans ce lieu (à pied, à vélo, en voiture,…), habitent à proximité, y travaillent

Identification de leurs déplacements (raisons, moments, moyens et voies de communication)

Identification de la provenance de ces groupes (locale, régionale et internationale)

Identification des moments où se déroulent leurs activités

Identification des avantages et des inconvénients que présente le lieu étudié pour chaque catégorie d'acteurs

Localisation / où ? pourquoi là ?

Recherche des raisons qui poussent à choisir telle zone d'habitation, telle région (raisons naturelles, sociales, économiques, culturelles, politiques, historiques)

Recherche de l'origine historique de l'offre touristique et du développement de ces lieux

Recherche de raisons qui peuvent être décisives pour attirer la clientèle, selon les catégories définies (raisons naturelles, sociales, économiques, culturelles, politiques, historiques)

Recherche de raisons expliquant la localisation de lieux de production, de transformation et de distribution (raisons naturelles, de proximité, liées à la possibilité d'échanges)

Recherche de raisons expliquant la localisation des infrastructures de transports et des filières de production énergétique (raisons naturelles, de proximité, liées à la possibilité d'échanges)

Organisation de l'espace et fonctions des lieux / comment les sociétés organisent-elles l'espace en fonction des buts recherchés ?

Comparaison de zones résidentielles en fonction de leur diversité (banlieue/centre-ville, plaine/montagne, zone rurale/zone urbaine)

Étude de l'organisation, des limites et des liens avec l'extérieur d'une zone résidentielle

Organes et processus de décision quant à son organisation

Organisation de l'approvisionnement du quartier et de l'évacuation des déchets

Comparaison avec les données du passé pour identifier des évolutions différentes

Extension possible de cette étude à des zones fortement urbanisées (Zurich, Tokyo,…) et à des zones rurales

Comparaison de sites en fonction de leur diversité (urbain, rural, montagnard, lacustre,…), situation, accès, activités proposées

Organisation et aménagements des sites, valorisation pour attirer la clientèle, insertion dans l'économie locale, dans le réseau de transports, respect ou non de la vie quotidienne des habitants, de la culture régionale

Étude de filières de production de deux à trois produits très différents

Comparaison de la localisation des différentes étapes de production et de transformation, identification des points de rencontre éventuels (lieux de distribution)

Identification des aménagements liés aux déplacements (route, rail, aéroport)

Organes et processus de décision quant à l'aménagement d'une telle infrastructure

Étapes (débat, étude, décision, mise en œuvre) et personnes concernées par le processus

Réflexion au sujet des problèmes environnementaux, sociaux et économiques (impacts sur l'environnement et la qualité de vie des acteurs) :

  • en lien avec l'habitat : consommation de ressources (sol, eau,…) et d'énergie, production de déchets, déplacements engendrés,…

  • posés par la localisation des infrastructures nécessaires à la pratique des loisirs et de la culture

  • posés par la localisation des étapes de production et de transformation, par les choix de consommation

  • posés par la localisation des infrastructures liées aux déplacements, par la production, la distribution et la consommation d'énergie

Échelle / à quelle échelle raisonne-t-on ? quelles sont les conséquences d'un changement d'échelle ?

Lieux d'habitation en Suisse, répartition de la population à différentes échelles (en Suisse, en milieu urbain, dans une région au relief prononcé, dans une zone frontalière,…)

Répercussions de ces aménagements sur le plan local et régional (circulation, parcage, places de travail)

Répercussions de l'ouverture d'un grand magasin à cet endroit sur le quartier, sur la région (places de travail, voies de communication, concentration de magasins, fermeture de petits commerces,…)

Effets des infrastructures liées aux déplacements (route, rail, aéroport) sur l'espace local et régional